motif-madagascar

Un projet d’entreprises pour Mada

 

2006-07-29-perine-vers-mananbato-hotel-pangalanes-90MADASHARE est un projet permettant notamment à des entreprises, mais également à des particuliers, de s’engager dans une aventure solidaire auprès du peuple malgache. A travers un partage de ressources, essentiellement financières, nous pouvons œuvrer tous ensemble pour favoriser l’éducation. Ce projet est également “donnant-donnant” puisque les entreprises peuvent éventuellement personnaliser la jaquette des livres afin de concrétiser leur démarche RSE.

L’édition du premier livre a permis de construire 8 écoles et de scolariser 1000 enfants. Le nouveau livre, “Madagascar entre terre et mer”  est un  projet complémentaire pour aller encore plus loin dans la construction de ces écoles. Le projet Madashare va au delà aujourd’hui de la vente de livres de photos puisque l’objectif est d’emmener des bénévoles de l’équipe Handishare en voyage humanitaire au cours de l’été 2019.

MADASHARE logo

Des objectifs transversaux s’ajoutent à ces constructions d’écoles :

  • Objectif EAU : dans la plupart des cas, les habitants des villages et des villes ne disposent pas d’eau courante et n’ont pas accès à l’eau potable. Lors de la construction d’une école, une adduction en eau est réalisée qui profite aux écoliers mais aussi à l’ensemble du quartier ou du village, avec un impact positif sur la santé.
  • Objectif SANTE: les écoles sont un lieu privilégié pour rappeler les règles d’hygiène et faire de la prévention. Dans certaines écoles, des médecins viennent effectuer vaccins et premiers soins. Ce sont des médecins malgaches mais aussi des étudiants en médecine français qui partent en mission bénévole l’été. Le fait de disposer d’eau permet également aux instituteurs de rappeler aux enfants certaines règles élémentaires comme le lavage régulier des mains, notamment avant les repas.
  • Objectif ENERGIE: dans de nombreuses régions, les écoles n’ont pas d’électricité…tout comme le village dans lequel elles sont situées. L’utilisation d’un ordinateur par exemple est impossible…et les téléphones portables ne sont pas utilisables car ils ne peuvent pas se charger. Des panneaux solaires permettraient a minima l’utilisation d’un ordinateur et la connexion via internet à certains services. En outre, cela rendrait également possible la mise en charge d’un ou deux téléphones pour le village. Un objectif ENERGIE qui se conjugue ainsi avec un objectif de COMMUNICATION.
  • Objectif ENVIRONNEMENT: c’est également à l’école que les enfants vont apprendre à préserver leur pays et à lutter contre la déforestation qui fait rage et menace l’équilibrlivre_mg_4892e biologique du pays. De nombreuses espèces endémiques sont ainsi en voie de disparition et les forêts détruites ne retiennent plus l’eau lors de pluies diluviennes ou de tornades. Les conséquences du déséquilibre climatique sont chaque fois plus dramatiques.
  • Objectif CULTURE: au sein des écoles, on trouve souvent des bibliothèques qui sont ouvertes aux parents des enfants. Une manière de diffuser l’enseignement au sein des familles. Les enfants sont le relais de ce qu’ils ont appris en classe et tout ceci sera validé par les parents dans leurs diverses lectures. Ils deviendront à leur tour acteurs de ces changements que nous espérons voir à Madagascar : sur l’environnement, la santé, l’accès à l’eau et à l’énergie
  • Objectif TRANSPORT / COMMUNICATION: un projet d’école est aussi l’occasion de créer des voies d’accès praticables qui peuvent ainsi bénéficier aux écoliers mais également à toute la population d’un village.

image1

 Avec presque rien, on peut presque tout faire Patricia GROS MICOL