motif-madagascar

MADASHARE

Le projet MADASHARE : partage de ressources (financements) entre des entreprises françaises et le peuple malgache a été lancé par Patricia GROS MICOL, présidente et créatrice  d’HANDISHARE. Suite à un voyage en famille il y a plus de 10 ans, elle a publié un premier livre “les enfants de l’Île Rouge” en 2007 permettant ainsi de construire 8 écoles.livre_mg_5215

Vous connaissez mon attachement à ce pays oublié de tous et en marge de l’HISTOIRE : MADAGASCAR. J’ai la conviction que tous ensemble, nous pouvons faire reculer la misère pour que les enfants Malgaches d’aujourd’hui puissent être les bâtisseurs  de leur pays demain.

MADASHARE logo

Tant que l’illettrisme persistera, cause majeure de non-développement et de pauvreté,  la mission ne sera pas terminée. Avec 22 millions d’habitants, le pays  enregistre  un taux d’illettrisme de 67%, avec plus de 70% de la population sous le seuil de pauvreté. Le salaire mensuel moyen avoisine les 30€…Madagascar et Haïti se disputent la place peu enviable de pays le plus pauvre au monde.

C’est pourquoi suite au succès des “Enfants de l’Ile Rouge”, un deuxième livre sur Madagasar avec le même objectif a été  publié fin 2016 : “Madagascar entre Terre et Mer”. Reversés en intégralité à l’association FIDES qui a été sélectionnée avec le Consul de MADAGASCAR, les bénéfices des ventes permettent de scolariser des enfants Malgaches en créant des écoles, tout en finançant la formation des instituteurs.

Madagascar est un pays oublié de tous… en marge de l’histoire… Tel est le constat que nous avons réalisé en famille à la suite d’un « voyage – prise de conscience » en été 2006. Nous avons notamment été très sensibles à la dégradation des paysages souvent provoquée par un manque de formation technique des Malgaches. Et c’est avec l’intime conviction que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui sauveront leur pays demain qu’en tant que photographe amateur, j’ai lancé un projet de livre

livre_mg_2500